RE2020 : décryptage de l’indicateur confort d’été

Depuis le 1er janvier 2022, la nouvelle Réglementation Environnementale, RE2020, est entrée en vigueur.  Une des grandes différences avec la RT2012, est l’intégration de la prise en compte du confort d’été des bâtiments pour faire face aux fortes chaleurs plus régulières.

Après les 2 premiers articles « décryptage » de la RE2020 sur les indicateurs performances énergétiques et impact carbone, découvrons aujourd’hui dans un 3e et dernier volet l’indicateur confort d’été.

RE2020 confort d'été

 

1. Les DH

Les DH, ou Degrés Heures, quantifient la durée et l’intensité d’inconfort dues à des températures trop élevées à l’intérieur du bâtiment.

Les DH indiquent le nombre d’heures, sur un an, durant lesquelles on constate un écart entre la température intérieure et une température « confortable » de référence : 26°C la nuit, 28°C le jour.

 

2. Les exigences

La RE2020 définit deux seuils : un seuil de 350 DH sous lequel le projet est conforme et le bâtiment confortable ; un seuil  de 1250 DH au-dessus duquel le projet n’est plus conforme, le bâtiment présentant un inconfort inacceptable.

Entre ces deux seuils, on parle d’  « inconfort tolérable ». Une pénalisation sur les consommations de froid sera appliquée au projet, pour tenir compte du besoin de climatisation du bâtiment è impact sur le Cep du projet. Des solutions passives pourront également être mises en œuvre pour améliorer le confort.

confort dete re2020

A titre indicatif : 1250 DH correspond à une période de 25 jours durant laquelle le logement serait en continu à 30° le jour et 28° la nuit.

 

 

 

En plus de la climatisation (qui va pénaliser le Cep et l’impact carbone Ic composants), des solutions passives ou actives seront prescrites pour permettre d’atteindre les seuils de DH :

confort dete re2020 solutions passives

 

3. Pour conclure

Après ces 3 articles décryptage des indicateurs phares de la RE2020, on se rend compte des changements importants qui devront s’opérer dans les modes constructifs.

La plupart des indicateurs sont interdépendants. Ils devront donc être pris en compte dans leur ensemble pour pouvoir obtenir la solution optimale en fonction des contraintes chantiers.

Ainsi, des arbitrages seront à faire en amont pour équilibrer les paramètres. A titre d’exemple et pour conclure cet article, prenons les 2 exemples ci-dessous :

  • ↑ de l’épaisseur d’isolation = ↓ Bbio – ↓ DH – ↓ Cep – ↑ Ic comp.
  • ↓ DH par des moyens actifs = ↑ Cep – ↑ Ic comp. – ↑ Ic éner.
RE2020 reglementation environnement batiment construction isolation polystyrene

Empreinte Carbone Améliorée : notre gamme s’élargit !

Notre gamme d’isolants en polystyrène expansé à empreinte carbone améliorée s’élargit, pour une réponse base carbone à tous les chantiers.

Certification ISCC+ : un outil pour répondre aux enjeux de la RE 2020

La certification ISCC+ certifie la traçabilité et la durabilité des matières employées. Nous avons choisi cette certification pour nos isolants à empreinte carbone améliorée.

Impact carbone : 9 nouvelles FDES vérifiées pour nos gammes

9 FDES sont nouvellement vérifiées pour nos gammes d’isolants en polystyrène expansé. Elles recouvrent 33 de nos produits phares.

RE2020 : décryptage de l’indicateur carbone

Découvrez dans ce 2e volet un article décryptage de l’indicateur carbone de la nouvelle réglementation environnementale RE2020.