Isolation thermique
par l'extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) permet d’atteindre d’excellentes performances d’isolation globale, satisfaisant les exigences RT 2012 et BBC. Grâce à ses avantages, elle est une solution d’isolation des murs de plus en plus plébiscitée sur le marché français.

isolation thermique par l'extérieur

Principes de l’isolation thermique extérieure

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à placer la couche d’isolant (polystyrène expansé ou autre isolant) et les différentes couches de matériaux de parements (enduit minéral ou organique, PVC, bois, pierre, etc.) sur les murs extérieurs d’un bâtiment.

L’enveloppe thermique ainsi constituée  apporte un haut de niveau de performance thermique en supprimant les  ponts thermiques responsables de déperditions de chaleur.

Avantages de l’isolation thermique extérieure

Bien mise en œuvre, l’ITE présente de nombreux atouts :

1. Performances thermiques et acoustiques :

  • Satisfait aux exigences thermiques de la RT 2012 et aux exigences des  bâtiments basse consommation  ;
  • Permet également d’anticiper les évolutions de la réglementation thermique en répondant aux exigences des bâtiments passifs ou à bilan énergétique positif ;
  • Traite les ponts thermiques de liaisons planchers et refends avec le mur extérieur ;
  • Assure une excellente étanchéité à l’air ;
  • Améliore l’ isolation acoustique.

2. Confort et économies d’énergie :

  • Offre un gain très perceptible de confort, hiver comme été, en maintenant les murs extérieurs à température constante par inertie thermique ;
  • Permet de réaliser des économies d’énergie ;
  • Permet d’effectuer des travaux de rénovation sans gêner les occupants.

3. Esthétique et pérennité du bâti :

  • Offre une liberté architecturale pour rénover les façades  grâce à une multitude d’aspects extérieurs esthétiques disponibles (matériaux, couleurs, textures) ;
  • Conserve et valorise le bâti ;
  • Laisse circuler la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur afin d’éviter les phénomènes de condensation et l’apparition de moisissures.
isolation thermique par l'extérieur
isolation thermique exterieur cellomur

La pose de l’isolant en isolation par l’extérieur

Avant de se lancer dans un chantier d’isolation thermique par l’extérieur, deux étapes sont nécessaires :

  • Étape 1 : sélectionner le type de pose de l’isolant ;
  • Étape 2 : choisir la technique de pose en fonction du diagnostic de l’environnement et du support.

Les types de pose

Il existe trois techniques de pose différentes :

  • la pose collée,
  • la pose calée-chevillée,
  • la fixation mécanique par profilés.

La mise en œuvre des systèmes d’isolation thermique par l’extérieur doit s’effectuer selon le Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) 3035 V2 du CSTB. 

Type de posePose colléePose calée-chevilléeFixation mécanique par profilés
BâtimentsNeuf et RénovationRénovationRénovation
Nature de la maçonnerie supportTout support sain et brut ou décapéTout support sain et brut ou décapéTout support sain et brut ou décapé
Résistance au ventForteFaibleMoyenne
AvantagesPose rapide, facile
Très bonne résistance au vent
Rattrape les défauts du support
Permet de ne pas décaper
Facilité de fixation
Permet de ne pas décaper
InconvénientsEn rénovation, il faut décaper le supportRésistance au vent
Désafleurs possibles
Résistance au vent
Désafleurs possibles

Les finitions du système

La sélection de la finition du système va déterminer quel sera l’aspect extérieur du bâtiment.

Enduit de finition (mince ou hydraulique)

Le rôle de l’enduit dans un système d’isolation thermique par l’extérieur (ITE)  est de protéger l’isolant  polystyrène expansé  collé ou fixé sur le mur extérieur.

  • L’enduit mince, de par sa facilité de mise en œuvre et son large choix de finitions, est la solution la plus courante en isolation thermique par l’extérieur (ITE).
  • L’enduit hydraulique (ou enduit épais) offre une résistance accrue aux chocs. Son épaisseur permet une large gamme de finitions.
isolation thermique par l'extérieur sous enduit et bardage

Filière sèche (Bardage, Vêture/Vêtage)

Comme son nom l’indique, la filière sèche fait référence aux types de finition ne faisant pas intervenir d’enduit lors de l’isolation thermique par l’extérieur. L’isolant en polystyrène expansé est alors protégé par un parement extérieur qui doit posséder les mêmes propriétés qu’un enduit.

isolation thermique par l'extérieur veture
isolation thermique par l'extérieur vetage
isolation thermique par l'extérieur bardage

La vêture est constituée d’éléments préfabriqués en usine comprenant un isolant pse et un parement. Cet élément isolant utilisé lors de l’isolation thermique par l’extérieur est alors fixé mécaniquement sur une structure porteuse.

Le vêtage est constitué d’un isolant en polystyrène expansé collé ou fixé sur la maçonnerie. Ce dernier est revêtu d’un parement en plaques mis en œuvre directement sur la maçonnerie par des fixations mécaniques traversant l’isolant, tout cela sans ossature intermédiaire ni lame d’air ventilée.

Le bardage (ou façade ventilée) est composé d’une ossature bois (chevrons) ou métallique placée devant l’isolant en polystyrène expansé Placo®, sur laquelle est fixée le revêtement extérieur. Utilisé lors de l’isolation thermique par l’extérieur,  la mise en œuvre de l’ossature permet de ménager une lame d’air ventilée indispensable entre l’isolant Placo® et le revêtement.

Pour en savoir plus sur l’isolation thermique par l’extérieur et les solutions HIRSCH Isolation pour ces applications, retrouvez notre guide ITE dans la section Documentation.